« It follows » de David Robert Mitchell (catégorie : horreur et épouvante)

Quels ont été les signes avant coureurs du nazisme ?

Entre autres : l’occultisme de la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle, à Vienne, l’apparition de revues pornographiques d’un type très particulier, où des beautés blondes étaient soumises et violées par des individus patibulaires et…juifs.

Mystère (paranormal, surnaturel, occulte) et sexe (sous sa forme la plus sadique) : voilà le cocktail fort peu spirituel qui a été employé, par des gens qui étaient rien moins que nazis ou « nationalistes » pour dépraver les psychés (je n’ose dire les esprits) et les « préparer » à la future « Bête immonde ».

Ce que je dis là ressemble fort à de la théorie du complot, et j’en suis fort marri…disons que je n’oserais pas le dire sous cette forme à mes collègues , gens tous rationalistes purs et durs (comme moi) et souvent marxistes (pas comme moi, de plus je pense que cela se situe en contradiction avec le rationalisme, mais passons).

Quoiqu’il en soit, sans la première guerre mondiale et ses suites, le nazisme ne serait jamais apparu: mais je suis convaincu qu’il n’a pas comme seules causes le désastre économique de l’après guerre et de 1929, ou l’humiliation de la part des vainqueurs, qui fut réelle.

Pourquoi ce long préambule pour un film très surfait et sans aucun intérêt (autre que le succès commercial et remplir les poches de certains) ?

Parce que là aussi joue à plein le cocktail sexe et « paranormal- épouvante » : une mystérieuse maladie se transmet lors de rapports sexuels, la victime voit des apparitions horribles qui la menacent et que leur entourage ne voit pas.

Les apparitions « existent », il suffit de prendre certaines drogues ou même de boire beaucoup d’alcool pour en « voir »: mais elles ne sont pas « réelles » au sens d’avoir des effets physiques, ce qui est le cas avec celles du film (les autres, non contaminés, ne les voient pas mais peuvent leur tirer dessus sur les indications de la victime malade qui les « voit » et les blesser…
En plus cela se passe à Détroit !

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/It_Follows

Le sommet du ridicule est atteint quand des garçons amoureux de la fille lui proposent de coucher afin qu’elle leur transmette la maladie et en soit elle même libérée : et elle accepte…en tout cas le premier s’en mord les doits car il finit violé puis tué par une apparition qui ressemble comme deux gouttes d’eau à sa maman…de mon temps c’était plutôt l’aïeule démoniaque devenue vampire qui se chargeait de cette basse besogne…mais je ne suis pas né à Détroit, ni de la dernière pluie…
Le sommet bis du ridicule est atteint quand toute la bande des copains copine de la pauvre Jay disposent tout un tas d’enregistreurs sophistiqués autour de la piscine où elle entre, cela rend l’apparition furibonde et elle jette les appareils sur la pauvre Jay puis tente de la noyer…pas cool le fantôme!

Ensuite elle couche avec le second garçons, l’autre assassiné et violé (ou l’inverse) par sa maman n’étant plus vraiment disponible (sauf cas de nécrophilie, mais il faut bien que le ridicule s’arrête quelque part car s’il était infini il serait le génie absolu, hors d’atteinte du cinéma).

Lors de la dernière scène on les voit marcher dans la rue, main dans la main…ah c’est beau l’amour..sauf qu’ils sont suivis à distance par une personne de grande stature, et l’on comprend qu’il va leur arriver des bricoles incompatibles avec un orgasme heureux et pacifié..

mais au fait : si l’apparition est surnaturelle comment pourrait elle être enregistrée par des dispositifs techno-scientifiques ? et comment pourrait elle avoir des effets physiques alors que seule la « victime » la voit ?

Bref ce film se situe dans une longue série d’œuvre sur où la nunucherie le dispute à l’obscurantisme : car cela fait quatre siècles que la science a fort heureusement libéré l’humanité des fantômes, goules et autres revenants…

la série des Rec, Blair winch et aussi celle dont j’ai oublié le nom (ce dont je me fous) où des fantômes viennent perturber des couples d’amoureux en impressionnant les plaques photographiques..
certes la science rencontre des tas de choses inexplicables…pour le moment, mais ces énigmes se situent généralement à l’échelle des galaxies ou des particules sub-quantiques, et je proclame ici que les histoires de maisons hantées sont des balivernes machinées par des personnes humaines bien vivantes, le plus souvent pour se remplir les poches ou bien se venger d’autres personnes..

Le thème réel de « It follows » est évident : le malaise des jeunes générations face à la crise économique, aux problèmes sexuels et à l’invasion du porno, à la drogue, au vide de tout sens de l’existence…

Le maléfique, l’épouvante, l’horreur n’ont rien de paranormal : elles se situent dans les relations entre les êtres (domination, exploitation, tromperies et abus divers, etc..)

Alors pourquoi ne pas les prendre directement pour thèmes de films à portée sociale ou philosophique au lieu d’inventer ces histoires ridicules d’apparitions paranormales ?

Ah oui par ce que cela génèrerait moins de profit…suis je bête !

En tout cas, j’observe que ce genre de saletés sont en train de désorienter intellectuellement et psychiquement toute une génération, plusieurs même, comme l’alliance de l’occultisme et de la pornographie racialiste à Vienne au début du vingtième siècle..

Pour faire naître quelle nouvelle bête immonde ou nouveau démon (ce qui est le thème de « Rosemary’s baby » de Polanski en 1966-67)?

Le nouveau nazisme du 21 eme siècle, dont les prémisses sont clairement visibles dans DAESH ?

image

3 réflexions au sujet de « « It follows » de David Robert Mitchell (catégorie : horreur et épouvante) »

  1. Ping : « It follows  de David Robert Mitchell (catégorie : horreur et épouvante) | «L'horreur islamique à l'âge des ténèbres ن

  2. Ping : « It follows  de David Robert Mitchell (catégorie : horreur et épouvante) | «Hénosophie μαθεσις uni√ersalis οντοποσοφια

  3. Ping : « It follows  de David Robert Mitchell (catégorie : horreur et épouvante) | «L'obscurité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s