Alain Badiou : penser les meurtres de masse, du PADAMALGAM avec un peu de vin platonicien, pour que ça passe mieux

Advertisements