Jean Zin : la phénoménologie de l’esprit de Hegel

https://jeanzin.fr/ecorevo/philo/hegel/phenomen.htm
Ce n’est pas le texte en pdf, c’est mieux que cela : une analyse de la structure de l’ouvrage fondamental de temps modernes.

https://jeanzin.fr/ecorevo/philo/hegel/conscien.htm

« Faire référence au nazi Heidegger n’est pas lui donner raison contre Hegel. Il y a dans la pensée de l’être comme origine et comme peuple un point de vue hiérarchique, volontariste et particulariste qui rend bien compte de sa complicité avec le nazisme, dans la pensée, malgré son opposition à la technique, à la propagande, au pouvoir nazi lui-même (qu’il excuse d’ailleurs de sa barbarie comme l’expression de notre temps). Nous ne pouvons accepter ces préjugés et nous trouverons dans l’analyse historique de Hegel de quoi les dépasser, cependant la critique que fait Heidegger de Hegel (dès 1923) reste indispensable. Kojève a trouvé sa propre compréhension de Hegel dans Être et temps (il a ensuite trouvé que Heidegger avait très mal tourné) et toute la postérité philosophique doit confronter ce début de la Phénoménologie à sa critique phénoménologique.« 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Jean Zin : la phénoménologie de l’esprit de Hegel »

Les commentaires sont fermés.