Complément sur l’ADN mitochondrial

THEOGNOSIS

Flavio Barbiero n’a pas trouvé d’études sur l’ADN mitochondrial portant sur les femmes juives. Dans le livre « 11 septembre, l’ultime vérité », Laura Knight-Jacczyk nous en fournit pour compléter le propos. LKJ utilise notamment les travaux de Michael Hammer, de l’université d’Arizona sur l’ADN mitochondrial.

Hammer résume les travaux sur le chromosome Y de sept communautés juives. Ils seraient tous apparentés entre eux, ainsi que tous apparentés aux populations syriennes et palestiniennes, mais différents des chromosomes Y des populations non-juives des pays d’accueil. Ceci témoigne pour une origine proche-orientale des populations juives mondiales. Pour ma part, je pense que Michael Hammer, lui-même juif, trouve ce qu’il veut bien trouver.

Il est démontré que l’haplotype modal Cohen des communautés juives a une origine au Kurdistan au sein de populations qui ne sont pas juives. Mieux que cela, l’haplotype modal des populations non juives d’accueil est selon Flavio Barbiero… l’haplotype Cohen ! Selon Hammer…

View original post 1 284 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s