Archives mensuelles : mars 2016

Examen rétrospectif et réflexif des notions développées ici

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

Résumons, en la resaisissant par un examen réflexif et rétrospectif, notre démarche entamée ici il y a peu de temps. Tout part de la méditation incessante d’un livre de Léon Brunschvicg, R…

Source : Examen rétrospectif et réflexif des notions développées ici

View original post

Publicités

Stig Dagerman : notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

Stig Dagerman, écrivain suédois adulé , tira les conséquences de de ce très beau texte: en 1954, âgé de 31 ans, il mit en marche le moteurs de sa voiture dans son garage dont il avait prit soin de …

Source : Stig Dagerman : notre besoin de consolation est impossible à rassasier

View original post

Alfonso Cuaron : les fils de l’homme (2006)

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

Alfonso Cuaron a réalisé par la suite “Gravity” dont j’avais fait le commentaire suivant à sa sortie: (Commentaire auquel il faut ajouter que la Terre “notre séjour qui ne s…

Source : Alfonso Cuaron : les fils de l’homme (2006)

View original post

#HhigherToposTheory: le livre de Jacob Lurie et son étude dans le cadre de l’Ouvert

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Nous avons commencé l’étude du livre de Jacob Lurie « Higher topos theory », le dernier article (comportant au début les références des précédents articles consacrés à ce livre ainsi que le lien vers le texte du livre) est ici:

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2016/01/13/jacob-lurie-higher-topos-theory-categories-topologiques-et-ensembles-simpliciaux/

-Nous reprenons cette étude, ce travail gigantesque dans le cadre du formalisme dual de l’Ouvert et nous saisissons cette occasion pour rectifier une erreur de méthode: au lieu de nous lancer tête baissée dans l’étude du livre de Jacob Lurie, dont la difficulté rappelle celle des travaux de Grothendiek, dont Jacob Lurie est l’un des principaux continuateurs, nous aurions dû commencer par passer en revue la page du NLab consacrée à ce livre, commençant par un rapide survol dans l’avion de la « généralisation imaginative » (dixit Whitehead dans « Process and réalité ») des idées générales avant de sauter en parachute et commencer notre longue marche dans la plaine
Nous avons en effet observé…

View original post 1 101 mots de plus

Pourquoi le retour du délit de blasphème  serait une régression de la civilisation : démonstration dans le cadre du formalisme de l’Ouvert 

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

La dernière et atroce affaire de condamnation pour blasphème en France est le supplice du Chevalier de la Barre, peu de temps avant la Révolution française : Certes Voltaire était là pour prendre L…

Source : Pourquoi le retour du délit de blasphème  serait une régression de la civilisation : démonstration dans le cadre du formalisme de l’Ouvert 

View original post

Deux types radicalement distincts de structure mentale, correspondant à la dualité du Verbe et des plans vital- spirituel dans l’Ouvert

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

Dans l’introduction au “Progrès de la conscience dans la philosophie occidentale”, Brunschvicg revient sur la dualité du Verbe chez les Stoïciens : “Aussi bien, et l’on devr…

Source : Deux types radicalement distincts de structure mentale, correspondant à la dualité du Verbe et des plans vital- spirituel dans l’Ouvert

View original post

Maurice Chappaz – Le Seigneur a créé quelqu’un qui n’existe pas (1966)

BEAUTY WILL SAVE THE WORLD

Maurice ChappazQue les mensonges qui me constituent
fusent hors de mon corps,
hors de mon esprit.
Je vais cueillir Ta réponse
dans ma chambre noire
comme une dure étoile,
comme une fleur de marécage.
Donne-moi de naître
une fois à moi-même, selon la vérité.
L’immense rien qui est en moi
soupire, attend.
Toute ma douceur est dans une miette d’ombre.

***

Maurice Chappaz (Lausanne, Suisse 1916-2009)Office des morts (1966)

View original post