Archives quotidiennes :

Les deux théories mathématiques privilégiées par Badiou : topoi et ensembles, correspondant aux deux plans, vital-ontologique et spirituel

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

J’avais écrit dans le temps cet article:

https://mathesisuniversalis2.wordpress.com/2015/06/09/les-deux-formalismes-mathematiques-de-badiou-theorie-des-ensembles-et-theorie-des-topoi/

sur les deux formalismes mathématiques retenus par Badiou pour la (ou sa) philosophie , mais j’avais omis à l’époque de les mettre en relation avec les deux plans , vital-ontologique et spirituel-immanent qui sont l’objet d’étude de ce blog, comme j’en ai eu l’idée dans l’article précédent:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/03/15/theorie-des-ensembles-et-theorie-des-categories-et-des-topoi-selon-alain-badiou/

Je considère en tout cas qu’il s’agit là d’une nouvelle confirmation ( et une confirmation par la mathématique de pointe, on ne saurait rêver mieux) de la validité et de la fécondité extraordinaire ( qui m’a poussé à lui consacrer exclusivement ce blog) de cette clef de la séparation ou dualité entre plan vital (théorie des sembles, ontologie) et plan d’immanence spirituelle (théorie des catégories et des topoi, hénologie, pensée selon l’un, non ontologique, autrement qu’être).
Et ceci d’autant plus que cette dualité se retrouve entre les deux conceptions de l’universel correspondant aux deux…

View original post 331 mots de plus

Publicités

Théorie des ensembles et théorie des catégories et des topoi selon Alain Badiou

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Ce texte de séminaire date de 1993/1994:

http://www.entretemps.asso.fr/Badiou/93-94.3.htm

On y saisit clairement la différence établie par Badiou entre la théorie axiomatique des ensembles , qui est selon lui ce que la philosophie appelle depuis Aristote « ontologie » (c’est là la thèse de « l’Etre et l’événement » en 1988) et la théorie des topoi qu’il assimile à une théorie logique des mondes possibles, de l’entendement créateur divin donc, sur le modèle leibnizien:

« Factuellement, on peut penser que la théorie des catégories et des topos s’est présentée, tend à se présenter, comme un dispositif global qui serait une alternative à la théorie des ensembles, c’est-à-dire comme une autre manière de fixer le cadre général dans lequel se déploient les concepts de la mathématique, et par conséquent aussi comme une autre méthode d’exposition de la mathématique. Contradiction qui était au départ mon hypothèse.
Selon la méthode consistant à placer la philosophie sous…

View original post 2 129 mots de plus