Adieu Simone : les dernières heures du féminisme

L'horreur islamique à l'âge des ténèbres ن

« Gabrielle Cluzel est journaliste et rédactrice en chef du site Boulevard Voltaire, elle écrit également dans les revues Monde et Vie et Famille Chrétienne. Dans son ouvrage Adieu Simone ! Les dernières heures du féminisme elle adresse une vive critique aux tenants de cette idéologie et explique sa décomposition imminente.
Avec un ton incisif et percutant elle met les militants féministes face à leurs contradictions : GPA, idéologie du genre ou encore libération sexuelle et islam, son ouvrage donne une vue d’ensemble des paradoxes qui secouent le féminisme. »

Les théories du genre, qui prétendent que l’on ne naît pas femme (ou homme) mais qu’on le devient, bref que les identités sexuelles, comme les autres identités (ethniques, religieuses, nationales, etc…) sont socialement et historiquement construites, et non « dans la Nature », s’originent dans un rejet du plan vital mais qui ne fait pas l’effort de prendre la seule voie possible pour se…

View original post 521 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s