L’islam est-il un catalyseur de crimes ?

Salem Ben Ammar

En France, selon la loi informatique et liberté de 1978 il est interdit de détenir des fichiers statistiques en raison des origines « ethniques », rie que l’usage de ce terme dénote de l’hypocrisie de la loi, et appartenance « religieuse », comme si l’individu est propriété de la religion, pourquoi alors l’Administration Pénitentiaire recenserait-elle la population carcérale sur la base de ces critères en question sinon comment les médias pouvaient-ils savoir qu’à Fleury Mérogis par exemple plus de 70% de détenus sont musulmans voire davantage aux Baumettes ?
Une question aux musulmans, y-a-t-il une relation de cause à effet entre religion et criminalité ? On ne peut que s’interroger, en effet, sur l’existence d’une corrélation frappante entre une certaine religion dont l’évocation du nom est aujourd’hui un sujet tabou et les comportements transgressifs et déviants relevés chez ses adeptes.
La bien-pensance républicaine prétend que l’on doit chercher la ou les cause(s) ailleurs que…

View original post 309 mots de plus

Advertisements