Les éperons noirs (1964) avec Linda Darnell juste avant sa mort atroce

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Je viens de le voir sur Paramount Channel, c’est un film que je voulais voir depuis longtemps car c’est le dernier, tourné en 1964, de Linda Darnell :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Les_Éperons_noirs

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Linda_Darnell

Une actrice d’un charme étrange et angélique (il faut la voir dans « Fallen Angel » tourné en 1945 par le grand Otto Preminger avec Dana Andrews ) qui avait tourné avec les plus grands (Preminger mais aussi sous la direction de Manckiewicz dans « La porte s’ouvre » dont le titre en anglais est « No way out » , ce qui est vérifié aujourd’hui car c’est beaucoup plus qu’un film à thèse sur les conflits raciaux aux USA ). Elle s’était mise à boire lors du déclin de sa carrière, ce qui n’a évidemment rien arrangé.

« Linda Darnell revient au cinéma en 1964 avec son dernier film Les Éperons noirs. Elle ne vit jamais ce film car, alors qu’elle regardait à la télévision…

View original post 1 055 mots de plus

Publicités