Archives quotidiennes :

Carl Dreyer : VAMPYR (1932), un étrange et admirable chef d’œuvre

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Film ici avec sous titres en anglais:

Ce commentaire est juste, et intéressant, comme toujours sur le site « Ciné-club de Caen »:

https://www.cineclubdecaen.com/realisat/dreyer/vampyrouletrangeaventurededavidgrey.htm

Mais quel est donc le sens de ce thème de légendes, que le site ci dessus appelle « païen  » , du vampire?

Le vampire représente l’être humain qui ne consacre son existence qu’au plan vital, et à ses pulsions de possession des choses et des êtres, en ignorant et méprisant totalement le « royaume des cieux » , ou plan spirituel des Idées; c’est l’être humain anti-spirituel par excellence. Son but (dans la fable, mais nous verrons plus loin qu’il y a sans doute un élément de réalité dans ces histoires) est de rester indéfiniment sur Terre, dans le plan vital, en volant l’énergie vitale des vivants , en buvant leur sang, on se souviendra de la parole de Méphistophélès dans « Faust »:  » le sang est un suc très particulier »…

View original post 1 978 mots de plus

Publicités