Apocalypse now (1979) en vo sous titres arabes

https://m.ok.ru/dk?st.cmd=movieLayer&st.discId=88015112808&st.retLoc=default&st.discType=MOVIE&st.mvId=88015112808&st.stpos=rec_3&_prevCmd=movieLayer&tkn=5353&__dp=y
https://fr.m.wikiquote.org/wiki/Apocalypse_Now
« Nous devons les tuer. Nous devons les incinérer. Porc après porc. Vache après vache. Village après village. Armée après armée, et ils me traitent d’assassin ! Comment dit-on lorsque des assassins accusent un assassin ? »
« Vous sentez cette odeur ? C’est le napalm fiston, il n’y a rien d’autre au monde qui ait cette odeur-là. J’adore respirer l’odeur du napalm le matin. Une fois, ils ont bombardé une colline pendant douze heures, et après je suis allé au résultat. On a pas retrouvé le moindre cadavre de Viet, rien, pas un seul. Seulement, cette odeur d’essence plein les narines sur toute la colline comme l’odeur…de la victoire. »
« Kurtz : Vous ont-ils dit pourquoi, Willard ? Pourquoi ils veulent mettre fin à mon commandement ?

Willard : Je suis chargé d’une mission secrète mon Colonel.

Kurtz : Secrète elle ne l’est plus, n’est-ce pas ? Que vous ont-ils dit ?

Willard : Ils m’ont dit que vous étiez devenu complètement fou. Et aussi que vos méthodes sont malsaines.

Kurtz : Mes méthodes sont-elles malsaines ?

Willard : Je ne vois aucune méthode, mon colonel. »
La nouvelle de Joseph Conrad « Au cœur des ténèbres » d’où est tiré (de très loin) le scénario:
http://www.kongo-kinshasa.de/dokumente/lekture/conrad.pdf

Publicités