#ScienceInternelle 8 : ∞-cosmoi

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Les ∞-cosmoi, dont j’ai commencé à parler dans l’article précédent, le numéro 7 de ce hashtag:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/01/17/scienceinternelle-7-la-table-periodique-des-n-categories/

font leur apparition dans les travaux, portant sur la théorie des ∞-catégories, de deux chercheurs : Emily Riehl et Dominic Verity .

https://ncatlab.org/nlab/show/Emily+Riehl

img_1562

Il faut commencer par cet article ci , comme le laisse comprendre son titre :

« ∞-categories from scratch »

qui est ici :

http://www.math.harvard.edu/~eriehl/scratch.pdf

Des le début la différence est faite entre deux approches des ∞-catégories:

-l’approche par définitions schématiques passant par les (∞,1)-catégories , qui peuvent être vues comme des catégories « faiblement enrichies » dans celle des ∞-groupoides, elle même définie schématiquement

https://ncatlab.org/nlab/show/(infinity,1)-category

https://ncatlab.org/nlab/show/%28infinity%2C1%29Cat

https://ncatlab.org/nlab/show/Infinity-Grpd

– et l’approche par modèles , qui sont des objets mathématiques précis incarnant ce schéma par définitions : Riehl et Verity citent un certain nombre d’exemples, déjà rencontrés dans la lecture du livre de Lurie « Higher topos theory » , comme les quasicatégories (ou « weak…

View original post 1 037 mots de plus

Publicités