De la ressemblance entre DONALD TRUMP et Simone de Beauvoir

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Non, je ne vais pas jouer les pères la pudeur et rappeler que, comme TRUMP (quoique l’on ne dispose là dessus que des paroles volées par un micro lors d’un échange entre hommes après boire, ou dans un vestiaire, occasions où, on le sait, les hommes ont tendance à exagérer, notamment la taille de leur pénis)Simone de Beauvoir profitait de sa position de « maîtresse » pour séduire des lycéennes inexpérimentées et les aiguiller, en les traînant par la main ou une autre partie de leur corps, une fois tous leurs charmes connus et « goûtés », vers le lit de Sartre qui attendait patiemment que ces « cailles » (ou « dindes », ou « pintades » ou « oies blanches » mais pas du Capitole) tombent toutes chaudes toutes rôties dans son assiette:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/07/05/bianca-lamblin-nee-bienenfeld-memoires-dune-jeune-jeune-fille-derangee/

Je n’aurai garde non plus de rappeler que « le castor » (surnom donné à Simone par Sartre) avait déclaré que « ce que les lesbiennes envient aux hommes…

View original post 306 mots de plus

Publicités