Thème de l’inceste : Louis Malle « Le souffle au cœur » (1971)

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Dans l’article récent :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/01/30/scienceinternelle-11-comment-expliquer-le-tabou-universel-de-linceste-seconde-partie/

j’ai donné à l’acte de l’inceste un caractère de gravité extrême, l’appelant un « crime métaphysique contre l’humanité »…un crime contre l’Idée de l’humanité, c’est à dire, ainsi que contre l’Idée de Dieu, qui se confond avec Dieu puisque Dieu n’est pas (un étant) alors que l’Idée de l’humanité ne se confond pas avec l’humanité (qui est la suite des générations humaines qui se succèdent sur Terre) mais il est clair pour moi qu’attenter à l’Idée de l’humanité inflige une grave blessure, même « silencieuse », à l’humanité elle même.
Or il existe un film de Louis Malle, sorti en 1971, qui met en scène un rapport incestueux entre une mère et son fils:

« Le souffle au cœur »

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Souffle_au_cœur

On peut voir ce film ici, en version française :

https://m.ok.ru/video/35968191091

La scène de l’inceste a lieu dans les dernières minutes du film, dans la chambre d’hôtel que partagent la…

View original post 767 mots de plus

Publicités