#BrunschvicgProgresConscience 1 : l’acte de naissance de la conscience en Grèce

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Il me semble nécessaire, vu la « conjoncture » actuelle, qui est un peu partout au « progressisme » et à l’émancipation (mais progrès en quel sens et émancipation vis à vis de quoi?) de commencer ici la lecture lente et méditative d’un livre merveilleux dont j’ai souvent parlé:
« Le progrès de la conscience dans la philosophie occidentale » par Léon Brunschvicg:

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/progres_conscience_t1/progres_conscience_t1.html

J’ai surtout cité jusqu’à présent l’introduction:

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/progres_conscience_t1/progres_conscience_t1_intro.html

qui constitue en quelques pages un fascinant survol de toute l’histoire de la pensée, qui en remontrerait à Hegel et Heidegger (et donc aussi à Hannah Arendt et donc à Finkielkraut) commençons donc « dans le vif du sujet » par le Tome 1, Livre premier : »Humanisme et mythologie », chapitre premier « Découverte de la Raison pratique » , section I : « L’enseignement de Socrate »

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/progres_conscience_t1/brunschvicg_progres_conscience_t1.doc#c1_s1

qui nous oriente, à partir de Montaigne et Cicéron, vers les « Entretiens mémorables » de Xénophon:

« Ainsi définie, la fonction de conscience…

View original post 932 mots de plus

Publicités