La scène du concert rock dans « Blow up » de Michelangelo Antonioni (1966)

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Cette scène montre le groupe « The Yardbirds », emblématique de ces années là en Angleterre , le morceau interprété est « Stroll on » . Celui qui détruit sa guitare sur scène , c’est Jeff Beck, né en 1944, il y avait alors aussi Jimmy Page comme autre guitariste, ils n’ont joué ensemble dans ce groupe que pendant quelques mois:

Cette scène exprimé admirablement le désespoir profond qui se dégage du film, caractérisé à sa sortie comme un « polar métaphysique » , désespoir face à l’absurdité de la vie moderne, ce que Dany Robert Dufour appelle « le délire occidental » : c’était la période du « swinging London » , et certains s’en rappellent comme de la « parenthèse enchantée » des années de croissance, d’insouciance et de « libération » sexuelle, avant la pandémie de SIDA.
Pour replacer cette scène dans le scénario du film :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Blow-Up

Thomas le photographe de mode, qui a pris des photos d’un couple dans…

View original post 737 mots de plus

Publicités