La CRISE n’est ni politique ni économique mais religieuse-spirituelle : DIEU ne nous sauvera pas, c’est à nous de le sauver

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Les deux articles récents, sur « Salvatores Dei » de Nikos Kazantzaki et sur « Les yeux de Satan » de Sidney Lumet, sont un préalable à ce post:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/03/08/les-yeux-de-satan-childs-play-sidney-lumet-1972/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/03/07/nikos-kazantzaki-salvatores-dei-sauveurs-de-dieu-une-ascese-consistant-en-exercices-spirituels/

« Crise » vient du mot grec « Krisis » qui veut dire jugement:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/husserl-depraz-la-crise-de-lhumanite-europeenne-et-la-philosophie/

Jugement Dernier en l’occurrence, si l’on en croit Dany Robert-Dufour et « Nature »:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/03/01/larticle-de-nature-2012-approaching-a-state-shift-in-the-earths-biosphere/

« Avec ces trois délires mortifères, nous sommes entrés dans une folie à trois.

Pas sûr cette fois que nous nous en sortions. Pas sûr qu’Eros, la pulsion de vie, sache une fois de plus triompher de Thanatos, la pulsion de mort, en ses différents et hideux visages actuels.
Ce qui est sûr en revanche est que, s’il reste une mince chance, ce sera la dernière avant l’apocalypse annoncée” (annoncée dans l’article de Nature)
Sachant ce tou sans fond qu’est l’âme humaine, je ne crois pas que cette ultime chance sera saisie. L’homme malade, troué, préférera pour calmer sa…

View original post 1 924 mots de plus

Publicités