Martin Scorsese : la dernière tentation du Christ (1988, vf) d’après Nikos Kazantzakis

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

On peut voir ce film, qui est un chef d’œuvre Absolu, ici , en vf:

https://m.ok.ru/video/33669974584

On a peine à le croire, mais un an avant l’ affaire Rushdie, la sortie de ce film admirable en FRANCE a déclenché des événements extrêmement graves, un cinéma parisien a été incendié et 14 personnes ont été gravement blessées, il y a eu d’autres incendies, et un spectateur a été tué:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/La_Dernière_Tentation_du_Christ_(film)

« En 1983, le cinéaste de culture catholique et italienne Martin Scorsese, hanté par le thème de la Passion et la rédemption, envisage de tirer un film du roman éponyme de Níkos Kazantzákis, mais les producteurs de la Paramount cèdent aux pressions des puissants fondamentalistes protestant à coups de manifestations, pétitions, nuits de prières et d’insinuations antisémites. Le projet est repris au dernier moment par Universal[3]. Scorsese se tourne alors vers la France pour trouver des fonds complémentaires et est présenté par…

View original post 904 mots de plus

Publicités