En revoyant « Les yeux de Satan » (1972) de Sidney Lumet…

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

J’ai donc revu ce film méconnu (même pas de page Wikipédia) mais qui est peut être le plus important de Lumet ainsi que de tout le cinéma américain de la fin du 20 éme siècle:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/04/15/les-yeux-de-satan-1972-le-chef-doeuvre-de-sidney-lumet-passe-ce-soir-sur-paramount-channel/

Il passe quelque fois sur « Paramount Channel », mais pas de manière régulière.

http://www.dvdclassik.com/critique/les-yeux-de-satan-lumet

C’est un film qui n’est même pas sorti en FRANCE ; la même mésaventure est arrivée vers la même époque à « The offence « :

https://unedemeuresouterraineenformedecaverne.wordpress.com/2014/05/26/the-offence-de-sidney-lumet-1972-un-film-qui-a-sa-place-dans-lobscurite/

film très « dérangeant » sorti juste avant, où Sean Connery , l’ex-James Bond, jouait le rôle d’un inspecteur de police rageur, malheureux en ménage et aux pulsions pédophiles et ultraviolentes qui tabasse à mort, dans une affaire de viol d’adolescente, un suspect provocateur et moqueur qui le perce à jour, dont on ne saura jamais s’il est innocent ou coupable. Même après 68, c’était un peu trop dérangeant pour le public, mais pas dérangeant à la façon…

View original post 763 mots de plus

Publicités