Le téléphone rose (Édouard Molinaro, 1975)

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

À voir ici:

https://m.ok.ru/video/101725440730B

N’est ce pas Lacan qui disait :

« L’amour, c’est ce que quelqu’un essaye de donner, alors qu’il ne l’a pas, à quelqu’un qui n’en veut pas »?

Ou bien une version plus « cynique » et nettement plus appropriée au film,celle qui résulte quand on remplace « donner » par « vendre »…

On pourrait dire cela aussi à propos de la mondialisation, que plusieurs personnages, dont le dernier en date est Macron, ont essayé de vendre aux peuples, avec un certain succès, on doit le reconnaître, depuis les années 70…
« Le téléphone rose » date de 1975 , soit le début de la « crise »et du « chômage de masse » , et il comporte , pour un film « cynique » plusieurs naïvetés : à commencer par la fin ! Ces femmes, comme celle que joue Mireille Darc, sont rapaces, cruelles, dures, impitoyables, ne serait ce qu’à cause des dangereuses canailles psychopathes et des pauvres mecs qu’elles…

View original post 389 mots de plus

Publicités