Pierre Guenancia: la voie des idées (de Descartes à Hume)

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Dans ce petit livre clair publié aux PUF dans la collection « une histoire personnelle de la philosophie » , Pierre Guénancia, qui est professeur, ayant une très bonne connaissance de cette période de la philosophie européenne, résume l’époque en huit auteurs principaux et en quatre parties :
– Descartes et Malebranche

– Pascal et Hobbes

– Spinoza et Leibniz

– Locke et Hume ( portant aussi sur Berkeley notamment)

Malebranche est celui qui doit le plus, avec Spinoza, à Descartes, mais c’est aussi les plus anticartésien, de tous ces penseurs, à cause notamment de l’inversion pratiquée par rapport à, ce qui apparaît comme la principale caractéristique du cartésianisme : que le connaissance de l’esprit est bien plus claire (pour Descartes) car sans « distance », que celle du corps, qui nécessite l’intermédiaire de l’étendue, qui est selon Descartes une « représentation » de l’esprit.
Pour Malebranche les Idées se situent en Dieu, dans « l’étendue intelligible »…

View original post 305 mots de plus

Publicités