Alfred Hitchcock : Vertigo (1958)

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Le film est à voir ici , en vf:

https://m.ok.ru/video/41073248887

Il est tiré de la nouvelle de Boileau-Narcejac (nom fictif): « D’entre les morts », paru en 1954:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/D%27entre_les_morts

Le thème (orphique) de la « réincarnation » et de la femme qui poursuit une forme « d’existence » après son décès (par suicide) dans le San Francisco du milieu du 19eme siècle, revenant « importuner » une femme vivante qui se trouve être sa descendante, est d’abord suggéré par Hitchcock, mais il s’agit d’une machination de Grégoire Elster , qui veut se débarrasser de sa même Madeleine en faisant jouer son rôle par Judy (Kim Novak) et en profitant du sentiment de vertige de Scottie (James Stewart) ancien copain d’école à qui il confie l’enquête , jouant les maris éplorés…

Judy est donc , dans le scénario machiné par le diabolique Elster, une copie de Madeleine, qui est elle même une copie (dans le mythe créé par Elster)…

View original post 417 mots de plus

Publicités