L’ami américain (Wim Wenders 1977)

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Voir ce film en v.o.:

http://sockshare.net/watch/zGWZJLxP-the-american-friend.html

ou

http://vumoo.li/videos/play/watch-the-american-friend-92796

Les allemands et les Français ne parlent que rarement leur langue, les américains parlent… américain , donc au total le v.o. est aisé à suivre.

Trois films ont été consacrés à Tom Ripley, le « héros » de Patricia Highsmith:

-« Plein Soleil » de René Clément en 1960, avec Alain Delon et Maurice Ronet

–  » le talentueux Mr Ripley »:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Talentueux_Mr._Ripley

en 1999 , avec Jude Law et Matt Damon

– enfin celui ci, le plus surprenant, tourné par Wim Wenders au cours de l’hiver 1976-1977.

Zimmerman est atteint d’une maladie du sang, mortelle mais on ne sait pas à quel délai: il veut donc mettre sa famille financièrement à l’abri et accepte pour cele de commettre un meurtre à Paris, bonne illustration des affirmations de Denis Moreau, selon lequel le caractère inéluctable de la mort comme fin de la vie entraîne à commettre tous…

View original post 131 mots de plus

Publicités