Jean-Pierre Melville, soldat de l’ ombre

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

http://www.lepoint.fr/culture/jean-pierre-melville-soldat-de-l-ombre-03-06-2016-2044048_3.php

Melville, de son vrai nom Jean Pierre Grumbach, avait pris part à la Résistance pendant la guerre (il était né en 1917)

La scène est tirée de « L’armée des ombres » (1969)

Son sens est le suivant : le Dieu des nazis est le plan vital, la Nature, c’est à dire la vie instinctive, animale, comme celui des musulmans actuellement, les héritiers du nazisme. Il s’agit de la vie machinale, « automatique », non » rédimée » ,  » rachetée » , éclairée par les Idées, les valeurs spirituelles universelles du plan internel-spirituel ( aucun rapport avec « nos valeurs » des islamocollabos contemporains, ces « belles âmes  » qui ne perdent pas une occasion de « faire la leçon » aux autres, aux  » fachos »)

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/04/08/quest-ce-que-le-nazisme/

Dans le film de Melville le SS (Un nazi idéologisé, pleinement conscient du sens du nazisme) accorde une mince chance aux prisonniers d’avoir la vie sauve (jusqu’à la prochaine exécution) en courant le…

View original post 221 mots de plus

Publicités