Archives quotidiennes :

L’univers des films policiers de Jean-Pierre Melville cache le monde implacable de la Résistance

Publicités

#BrunschvicgAgesIntelligence le préjugé de l’intelligible

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

C’est le chapitre 1 des « Âgés de l’intelligence »:

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/ages_de_intelligence/brunschvicg_ages_intelligence.doc#c1

La dualité de l’Ouvert, entre monde et plan internel-spirituel, semble inspirée par ce préjugé qui remonte aux peuples primitifs, d’avant la ligne de démarcation des Temps qui est le cartésianisme:

« Quand nous le qualifions de préintelligible, nous traduisons encore notre inquiétude et nos réserves devant l’assurance dogmatique de la pensée primitive. En fait, le primitif est, comme l’enfant, réaliste sans réserve et sans arrière-pensée. Il adhère avec une foi entière à l’objet qui occupe son esprit, cet objet ne fût-il qu’un mot ; car tout ce dont on parle existe, du fait même qu’on en parle. Et puisque c’est un privilège du croyant qu’il a « l’impression de comprendre l’incompréhensible » , on pourra dire de la mentalité primitive qu’elle est une mystique de l’intelligible, d’un intelligible qui, bien entendu n’a rien à faire avec ce que nous considérons comme la…

View original post 748 mots de plus

La querelle de l’athéisme de Fichte

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Querelle_de_l%27athéisme

« « Un Dieu qui doit être le serviteur des désirs est un être méprisable ; il remplit une fonction qui répugnerait à tout honnête homme. Un pareil Dieu est un méchant être ; il entretient et éternise la perdition des hommes et la dégradation de la Raison ; un pareil Dieu, c’est à proprement parler et tout justement ce Prince de la terre, jugé et condamné depuis longtemps par la bouche du Verbe dont il fausse les paroles. Son office est l’office de ce Prince ; sa fonction, de subvenir aux besoins de la police. Ce sont eux les véritables athées, ils n’ont absolument pas de Dieu ; ils se sont forgé une idole impie… Accomplir certaines cérémonies, réciter certaines formules, croire des propositions incompréhensibles, ce sont tous leurs moyens de se mettre bien en cour avec lui et de recevoir ses bénédictions. Ils adressent à Dieu des louanges…

View original post 199 mots de plus