Le schéma de la Science Internelle

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

S’il s’agit de choisir un cadre mathématique pour ce que j’appelle ici « science internelle » autant prendre le plus moderne, le plus récent en tout cas puisqu’il remonte juste à une dizaine d’années en arrière : la théorie homotopique des types

https://ncatlab.org/nlab/show/Homotopy+Type+Theory+–+Univalent+Foundations+of+Mathematics

qui est en même temps étroitement associée à la théorie des catégories:

https://ncatlab.org/nlab/show/relation+between+type+theory+and+category+theory

comme le montrent les travaux de Joyal auxquels j’accorde ici une importance qui est loin d’etre imméritée :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/10/14/andre-joyal-hott-and-category-theory/

et ne serait ce d’ailleurs que parce que les savants qui ont créé HoTT vers 2006 étaient tous des catégoriciens hors pairs, il faut aussi citer les recherches de Grothendieck notamment sur l’homotopie :

https://webusers.imj-prg.fr/~georges.maltsiniotis/ps/prstnew.pdf

ainsi que sur la théorie des Topoi, dont il est avec Lawvere l’un des inventeurs et sur les ∞-catégories à partir des années 80..

Nous partons donc de la dualité de l’Ouvert:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/a-propos-de-ce-blog-plan-vital-et-plan-spirituel-dans-leur-dualite-qui-est-louvert/

qui se ramène à un double jugement intellectuel d’existence…

View original post 177 mots de plus

Publicités