« mais l’amour n’était pas au cœur du dur chasseur » : Nemrod dans « La fin de Satan » de Victor Hugo

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/11/12/victor-hugo-la-fin-de-satan-livre-i-strophe-v-la-trappe-den-haut-et-la-trappe-den-bas/

« Symbole de nos sens lorsqu’allant vers la femme,
Eperdus, dans l’amour ils précipitent l’âme.

Mais l’amour n’était pas au cœur du dur chasseur. »

Le projet de Nemrod : « conquérir le ciel mystérieux », après l’ennui d’avoir conquis toute la terre (tout c’est rien) est analogue à celui de la technoscience, la Science sans conscience, c’est à dire sans les Idées et sans le Principe d’unité, ou « loi suprême « , et au rêve ahrimanien d’immortalité terrestre du trans-humanisme : l’amour, la loi d’unité que je nomme « Henosophia », n’est pas au cœur du dur chasseur…

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/02/09/un-songe-damour-a-surgi-pour-toi-de-la-mort-et-de-la-luxure-du-corps/

« Sans le plan vital de « la mort et la luxure du corps « le plan internel les aventures de la chair et de l’Esprit, ne serait pas.. c’est seulement parce qu’il y a le plan vital de l’existence incarnée des êtres individuels, donc mortels, que l’Amour, l’unité , peut s’élever un jour, sur les…

Voir l’article original 476 mots de plus

Publicités