Archives quotidiennes :

Unité ontologique ou épistémologique ?

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Suite de

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/03/12/la-vision-de-lunite-des-mathematiques-de-grothendieck-au-dela-de-celle-de-lautman/

https://www.erudit.org/fr/revues/philoso/2010-v37-n1-philoso3706/039718ar/

La conception catégoricienne de l’unité des mathématiques remplace la conception ontologique qui était celle de la théorie des ensembles par une unité épistémologique :

« En termes philosophiques, la question de l’unité des mathématiques peut être abordée de différents points de vue. Par exemple, la théorie des ensembles met de l’avant une unité ontologique dans la mesure où elle considère tous les objets mathématiques comme étant des ensembles. Pour sa part, la théorie des catégories suggère une unité épistémologique. En effet, en théorie des catégories, la connaissance d’un objet mathématique s’acquiert par l’entremise des morphismes qui le relient à d’autres objets« 

C’est à dire que la pensée-selon-l’être cède la place à la (force de ) pensée-selon-l’un , le plan vital-ontologique au plan internel

http://la-non-philosophie.blogspot.fr/2013/07/les-trois-theoremes-de-la-force-de.html

« L’Un-en-Un est l’identité de-dernière-instance de la dualité unilatérale de l’Un indivisible et du non(-Un) divisible et indivisible ; cette identité est l’organon de…

Voir l’article original 754 mots de plus

Publicités