Chris Marker : la mémoire impossible comme « voyage temporel » dans « La jetée « 

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Les texte du film « Sans Soleil » en 1983 est donné ici, dans cet article :

https://mathesisuniversalis2.wordpress.com/2017/01/19/chris-marker-sans-soleil-1983/

https://chrismarker.org/wp-content/uploads/2013/11/sans-soleil-commentaire-francais.pdf

Le texte parle du film « Vertigo » d’Hitchcock en 1958, un film qui obsède aussi Jean-Pierre Dupuy (qui compare à l’invention de Morel de Bioy Casares

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/03/27/alain-resnais-lannee-derniere-a-marienbad-1961/

https://conservationmachines.wordpress.com/2012/10/11/lannee-derniere-a-marienbad-et-linvention-de-morel/

http://www.carnetsnord.fr/colloques/cerisy-2007/pdf/cerisy2007_5_doran.pdf

Chris Marker écrit :

« il m’écrivait qu’un seul film avait su dire la mémoire impossible, la mémoire folle, le film de Hitchcock Vertigo. Dans la spirale du générique il voyait le Temps, qui couvre un champ de plus en plus large à mesure qu’il s’éloigne, un cyclone dont l’instant présent est l’oeil« 

Or « La jetée » est interprétée ici :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/03/02/la-jetee-de-chris-marker-ou-le-cinematogramme-de-la-conscience/

comme un film sur le temps et la mémoire prenant le déguisement d’un film de science fiction, un peu comme « Je t’aime je t’aime » d’Alain Resnais qui avait travaillé en lien étroit avec Chris Marker :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/05/16/je-taime-je-taime-alain-resnais-1968/

Le voyage temporel vers le passé, interdit par…

Voir l’article original 719 mots de plus

Publicités