In dubious battle

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Ce qui s’oppose à Eros, c’est Agapé bien sûr, mais la vraie dualité philosophico-mathématique est celle entre l’être et l’un

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/02/12/resume-de-la-these-de-frank-jedrzejewski-diagrammes-et-categories-lun-comme-dual-de-letre/

entre l’amour érotique , symbole de la dictature autoritaire du plan vital des générations, et l’Amor Dei

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/26/connais-tu-bien-lamour-toi-qui-parles-daimer/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/27/o-v-de-lubicz-milosz-lamoureuse-initiation/

J’en suis arrivé à la conclusion que le véritable amour, l’amour intellectuel de Dieu pour l’homme et de l’homme pour Dieu, c’est l’unité sans couture entre les deux leçons de Dieu en une unique Vérité :l’expansion infinie de l’intelligence et l’absolu désintéressement de l’amour :

»L’intuition spinoziste n’est rien si elle n’est éternelle et totale, si elle ne se rend capable d’appuyer la transparence et l’universalité de l’amour à l’immanence et à la certitude du vrai. En d’autres termes, il n’y a qu’un problème pour le philosophe, ou plus exactement on est philosophe dans la mesure où l’on parvient à ne plus poser…

Voir l’article original 1 866 mots de plus