Archives mensuelles : janvier 2020

Robert Altman : Le privé ( The long goodbye) 1973 vf

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Pour voir le film :

https://m.ok.ru/video/198623038198

La page Wikipedia :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Privé

Le scénario a été écrit par Leigh Brackett qui avait participé à l’élaboration du scénario du «  Grand Sommeil «  en 1946 et qui adore aussi la science-fiction :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Leigh_Brackett

http://www.grasslimb.com/sallis/GlobeColumns/globe.09.brackett.html

The Astounding Leigh Brackett

Le film « Le privé » de Robert Altman en 1973 est adapté d’un roman de Chandler : «  The long goodbye »

» Le film de Winner, « Le grand sommeil » en 1978,  est également la dernière de quatre adaptations de Chandler réalisées entre 1969 et 1978, les trois autres étant Marlowe de Paul Bogart, Le Privé de Robert Altmanet Adieu ma jolie, réalisé par Dick Richards. »

Je ne connais pas le « Marlowe » de Paul Bogart et j’ai déjà commenté ici « Adieu ma jolie » en 1975 avec un extraordinaire jeu par Robert Mitchum…

Voir l’article original 414 mots de plus

Le salut c’est l’élévation de la conscience à l’éternité , c’est à dire à l’immanence radicale, qui est le pouvoir d’actualisation de la réflexion, ou monde spirituel

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Il est impossible de surestimer cet article consacré à Marie Anne Cochet et à ses développements, inspirés par l’étude de la philosophie brunschvicgienne, sur le « présent éternel de la réflexion », à distinguer du présent chronologique qui fuit comme « du sable qui nous coule entre les doigts » ( ou dans un sablier, dispositif rudimentaire pour mesurer l’écoulement du temps) :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/12/11/cochetbrunschvicg-lintegration-des-moments-du-vecu-chronologique-dans-le-present-eternel-de-la-reflexion/

« ce jugement du présent éternel ressemble à un miroir profond où d’innombrable images naissent et se pénètrent mutuellement sans s’effacer jamais, mais en se modifiant les unes les autres par des valeurs nouvelles. Ainsi réfléchi, conservé , transformé , le mirage fluent des sens et des vies s’instaure en un monde spirituel, s’ordonne et s’unifie. Les intelligences s’y succèdent, se développant en lui et le développant à leur tour. C’est dans ce monde spirituel que nous trouvons le spectacle offert à notre réflexion. L’acte…

Voir l’article original 1 351 mots de plus