Alain Badiou : Being and event (l’Etre et l’évènement )

Le premier grand oeuvre de la philosophie mathématique , sommet du badiolisme, datant de 1988, philosophie héritée de la pensée de Brunschvicg bien que Badiou ne le précise jam&ais (il ne peut pas rconnaître sa dette à l’gard de l’idéalisme, et se trouve dans la même position vis à vis de Brunschvicg que Sartre, qui de sur croît fut son élève à Normale sup)

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/?attachment_id=1750

C’est là qu’est lancée à la méditation 1 la thèse selon laquelle la mathématiue de la théorie des ensembles est tout simplement l’ontologie