Archives de l’auteur : themasters6

Quantum theory for mathematicians

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια PRINCIPIA TOPOSOPHICA οντοποσοφια ενοσοφια

là encore il s’agit d’un livre que j’ai acheté comme du même Biran hall « Lie groups, lie algebras and representation » qui est très clair pour débuter avec des exemples et des exercices faciles…le livre « quantum theory for mathematicians » est ici :

http://perso.crans.org/lecomtev/articles/Brian_Hall_Quantum_Theory_for_Mathematicians_2013.pdf

View original post

Publicités

Towards the mathematics of quantum field theory

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια PRINCIPIA TOPOSOPHICA οντοποσοφια ενοσοφια

Ce cours est paru récemment chez Springer, je l’ai acheté à l’époque, assez cher si je me souviens bien…je ne poste ici que les livres de springer que j’ai achetés car il ne faut pas tuer l’édition qui fait vire en partie les savants.

Il est en tout cas lisible ici :

http://webusers.imj-prg.fr/~frederic.paugam/documents/enseignement/master-mathematical-physics.pdf

et ces mathématiques (futures) de la théorie quantique des champs sont basées sur la ‘higher category theory » , la théorie des n et des ∞-catégories et ∞-topoi ,voir aussi de Lurie :

http://arxiv.org/pdf/math/0306109v2.pdf

et bien sûr son livre « Higher topos theory » que j’ai commencé à commenter :

https://mathesismessianisme.wordpress.com/2015/09/04/higher-topos-theory-des-n-categories-aux-%E2%88%9En-categories/

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/08/27/preface-de-higher-topos-theory-n-champs-n-stacks/

Selon moi ,la « science recherchée »  (comme on disait au moyen Age de la métaphysique) de la Henosophia fondée sur la « pensée selon l’Un et non plus selon l’Etre » qui a sans doute à voir avec ce que William Lawvere nomme « science of cohesion » est au coeur ou au bout de…

View original post 26 mots de plus

Hermann Broch, La Mort de Virgile (1945)

blanchotestmort

Capture d’écran 2013-01-25 à 23.30.11

« Lui, un malade, devait-il être entraîné à nouveau dans la comédie douloureuse des séductions insensées de la vie; lui, un allongé, devait-il être entraîné à nouveau dans la comédie des hommes valides? Oh! dans leur position verticale, ils ne savent pas combien la mort est tissée dans leurs yeux et dans leurs visages, ils refusent de le savoir, ils veulent seulement continuer à jouer la comédie de leurs attirances et de leurs entrelacements, de leurs prémisses de baisers; ils plongent avec une séduction insensée leur regard dans le regard et ne savent pas que se coucher pour l’amour, c’est se coucher pour mourir : mais un allongé définitif le sait; il a presque honte de ce qu’autrefois – quand était-ce? était-ce depuis des temps immémoriaux, était-ce seulement depuis des mois? – il avait été debout lui-même et avait pris part à la séduisante comédie de la vie, pleine d’obscurité et…

View original post 81 mots de plus