Un ex-musulman fait face à un ex-chrétien

Extrait du livre « islam et terrorisme » de Mark Gabriel, ex imam et professeur d’histoire islamique à l’université al Azhar en Egypte. Converti au christianisme.

Lors d’une visite à Washington, au cours de l’hiver 2000, j’ai appris que la Société Islamique de l’Université de Georgetown organisait un séminaire pour les étudiants américains. L’orateur de la manifestation était un ancien pasteur baptiste du Texas, qui s’était converti à l’islam. Je n’avais jamais rien entendu de tel auparavant. Je me suis demandé: Qu’est-ce qui a bien pu pousser un pasteur baptiste américain à prendre une telle décision? Comment un homme qui a grandi en tant qu’homme libre a-t-il pu choisir l’esclavage? Comment a-t-il pu servir comme pasteur pendant des années dans une quelconque église du Texas, puis se convertir à l’islam? Je ne comprends pas. A cause de toutes ces questions que je me posais, cela m’intéressait beaucoup de l’écouter.

View original post 1 082 mots de plus

Les dessinateurs sont morts pour avoir dessiné. Les policier pour avoir protégé. Et les juifs… Parce qu’ils étaient juifs.

Laconnectrice's Weblog

Les dessinateurs sont morts pour avoir dessiné. Les policier pour avoir protégé. Et les juifs… Parce qu’ils étaient juifs.

http://jssnews.com/2015/01/10/le-nom-des-victimes-de-lhypercacher-devoile-y-cohen-y-hattab-p-braham-f-m-saada/

http://www.causeur.fr/attentats-de-paris-juifs-djihad-31011.html

Hier, sur une radio nationale, Elisabeth Lévy de « Causeur » se mettait en colère contre un certain « Ross » qui se prétendait copain du personnel de l’Hypercacher de la porte de Vincennes mais n’arrivait pas à entendre que les victimes avaient été assassinees pour la seule raison qu’elles étaient juives.

Et pourtant, c’est la stricte vérité. Coulibaly a tiré dans le tas de la clientèle d’une épicerie juive pour la seule raison qu’il était certain d’éliminer des juifs en cette veille de shabbat.

L’histoire regorge d’assassinats de juifs avec un paroxysme sous le nazisme. Une horreur pourtant prouvée et documentée que certains cherchent à minimiser voire à nier. Mais l’antisémitisme meurtrier ne se limite pas aux nazis et à leurs collaborateurs, il n’a jamais cessé. Des juifs rescapés des camps de la…

View original post 447 mots de plus

Burnt Norton (I) ~ TS Eliot

enjambées fauves

© Photo Anja Bührer © Photo Anja Bührer

.

I

Le temps présent et le temps passé
sont tous deux présents peut-être dans le temps futur
et le temps futur contenu dans le temps passé.
Si tout temps est éternellement présent
tout temps est irrémissible.
Ce qui aurait pu être est une abstraction
qui ne demeure un perpétuel possible
que dans un monde de spéculation.
Ce qui aurait pu être et ce qui a été
tendent vers une seule fin, qui est toujours présente.
Des pas résonnent en écho dans la mémoire
le long du corridor que nous n’avons pas pris
vers la porte que nous n’avons jamais ouverte
sur le jardin de roses. Mes paroles font écho
ainsi, dans votre esprit.
__________________Mais à quelle fin
troublent-elles la poussière d’une coupe de roses,
qu’en sais-je ?
___________D’autres échos
habitent le jardin. Les suivrons-nous ?
Vite, dit l’oiseau, vite, trouve-les, trouve-les
au détour…

View original post 603 mots de plus

Selon Quentin Meillassoux le poème de Mallarmé « Un coup de dés » cacherait un code numérique secret

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis : plan vital -ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Quentin Meillassoux explique sa théorie dans son livre « Le nombre et la sirène  » , que l’on peut trouver sur Scribd et lire en format pdf (taper sur Google les mots clés : » Quentin Meillassoux le nombre et la sirène Scribd ») comme on peut y trouver aussi « Après la finitude » , d’ailleurs les deux livres défendent la même thèse philosophique , celle de la « mort de Dieu » qui est aussi un thème privilégié de Badiou : ce qui est nécessaire, c’est qu’il y ait seulement la contingence, et non pas les vieilles idoles de l’ancienne métaphysique, que Badiou entend aussi détrôner (l’Un surtout, contre lequel il est très remonté)

J’ai déjà parlé du livre précédent de Quentin Meillassoux « Après la finitude »:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/09/16/quentin-meillassoux-apres-la-finitude-essai-sur-la-necessite-de-la-contingence/

Quentin Meillassoux s’explique aussi, à propos de Mallarmé, sur cette vidéo de conférence :

Où il s’entretient avec le journaliste du Nouvel Observateur Éric Aeschinmann, voir aussi :

View original post 4 276 mots de plus

#CochetBrunschvicg 3 : les deux aspects de l’immanence

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis : plan vital -ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Venant à la suite de :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/09/18/cochetbrunschvicg-2-genese-du-plan-vital-ontologique/

Où nous avons vu que la conversion de la conscience (conversion véritable, et non pas conversion à une religion particulière qui n’est que l’expression d’un ressentiment contre ce que l’on croit etre les « ennemis » de cette religion, exemple j’ai toujours pu vérifier que les conversions d’européens à l’islam s’originent toujours d’un ressentiment contre les femmes européennes, jugées « trop libres » ou contre les juifs, ou bien souvent contre la religion chrétienne où l’on est né, jugée responsable d’avoir brimé nos inclinations particulières, sexuelles notamment, bref en résumé : la conversion religieuse est une fausse conversion, qui n’a rien de spirituel) , où nous avons vu donc que la conversion véritable implique un retournement (metanoia) , un changement de signe, et pour reprendre les termes utilisés par Mme Cochet :

« Le “cela est”, primitivement subi par les sens, qui représentent la périphérie de notre…

View original post 1 829 mots de plus

Venezuela : état d’urgence alimentaire auprès des écoles

Le Blog de la Résistance

Rien ne vas plus Au Venezuela, la crise est telle que les gens abandonnent leur chien dans la rue :

Inflation monstre, pénurie de nourriture, vols de repas dans les cantines scolaires, crise politique. Voilà plusieurs mois que le Venezuela vit une situation proche du chaos. En avril dernier, le pays a coupé l’électricité pendant quatre jours afin de faire des économies.Les files d’attente dans les supermarchés s’allongent encore et encore alors que les familles les plus pauvres ne peuvent parfois se permettre de manger plus d’un repas par jour. Les médicament se font rares et le marché noir s’engraisse.

Dans les rues traînent les victimes collatérales de cette crise sans précédent. Des centaines de chiens ont été abandonnés par leurs propriétaires qui ne peuvent se permettre de les nourrir.

Le célèbre magazine TIMES a même consacré un No à la situation au Venezuela :

Un état d’urgence alimentaire…

View original post 303 mots de plus