#CochetBrunschvicg 24 #ScienceInternelle ni monisme ni dualisme

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Venant à la suite de :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/07/08/cochetbrunschvicg-letude-chronologique-dune-philosophie-et-le-present-internel-de-la-reflexion/

J’ai toujours insisté que le dualisme apparent entre plan vital et plan internel dans l’Ouvert :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/a-propos-de-ce-blog-plan-vital-et-plan-spirituel-dans-leur-dualite-qui-est-louvert/

ne peut pas être le denier mot de la Science internelle , parce qu’aucun dualisme ne saurait satisfaire l’esprit, qui est de part en part volonté d’unité :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/06/22/individuation-universel-et-liberte-le-manifeste-pour-lautonomie-dandre-simha/
« Il n’y a rien à chercher dans l’esprit au delà de l’unité”
“C’est le fondement infondé de l’esprit : celui ci n’a pas à chercher la raison de sa volonté d’unité , il est unification”

« Du point de vue de l’esprit -et il n’y a pas d’autre point de vue pour l’être pensant qu’est l’homme- il n’y a qu’un monde, le monde de la conscience”

« l’enjeu philosophique fondamental de cette analyse est la prise de conscience de l’activité créatrice de l’esprit dans les progrès de l’intelligence du réel, ce qui revient, mais par une autre voie…

Voir l’article original 1 636 mots de plus