La guerre et la paix : retour sur « Nos années folles » d’André Téchiné

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/04/10/retour-sur-nos-annees-folles-dandre-techine-monter-au-front-est-ce-monter-au-ciel/

Le lien donné ici pour voir ce film en streaming ne fonctionne plus :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/03/24/andre-techine-nos-annees-folles-2017/

par contre celui ci marche :

https://wwv.fr-streaming.com/nos-annees-folles-en-streaming/

La scène que je juge centrale se situe à 1h 04 minutes, avec l’entrevue du comte de Lauzin , décoré de guerre, et de Louise. Le comte refuse d’être appelé « un héros » mais avoue à Louise, dont le mari s’est travesti en femme pour échapper au champ de bataille,  sa « nostalgie du front « : «  Les déserteurs n’ont pas compris l’expérience du front, ce ne sont pas des hommes. Ils n’ont pas su voir que monter au front, c’est monter au ciel »

»monter au ciel , quand le cœur fait peau neuve, parce que le soldat qui donne sa vie pour la Nation devient la nation toute entière. Moi même quand j’ai fait cette expérience du front je ne me suis jamais…

Voir l’article original 649 mots de plus

Publicités